The Village Lanterne

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Blackmore's Night
Nom de l'album The Village Lanterne
Type Album
Date de parution 2006
Labels SPV
Style MusicalFolk Rock
Membres possèdant cet album32

Tracklist

1. 25 Years 04:51
2. Olde Village Lanterne 05:07
3. I Guess It Doesnt Matter Anymore 04:44
4. The Messenger 02:50
5. World of Stone 04:20
6. Faerie Queen 04:51
7. St. Teresa 05:26
8. Village Dance 01:52
9. Mond Tanz/Child in Time 06:07
10. Streets of London 03:42
11. Just Call My Name (I'll Be There) 04:43
12. Olde Mill Inn 03:15
13. Windmills 03:21
14. Street of Dreams 04:31
Total playing time 59:40

Chronique @ Midiane

27 Juin 2007
Intro :

De retour pour un nouvel avis je change cette fois de catégorie musicale et me penche aujourd'hui sur la musique d'inspiration médiévale.
Après « Ghost of rose » sorti en 2003, je vous présente le cinquième opus de Blackmore's night: the Village Lanterne.

Et si ce nom (Blackmore) vous semble familier, félicitations vous connaissez vos classiques !
En effet le créateur de Blackmore's night n'est autre que Ritchie Blackmore que l'on ne présente plus…
Tout le monde a déjà hoché la tête sur un des morceaux les plus cultes du célèbre guitariste (Smoke on the water …).
Ici nous sommes loin de Deep purple ou de Rainbow, le moustachu inaugure il y a de ça quelques années maintenant (1997 déjà) un nouveau style plus serein en compagnie de sa femme, la douce Candice Night.
L'association des talents de guitariste incontestables de Mr Blackmore alliés à la voix gracieuse de la jolie Candice fait de ce groupe aux multiples influences une belle réussite.

A présent que les présentations sont faites parlons de l'album en question : The Village Lanterne !

L'album s'ouvre sur "25 years" et "Village Lanterne" ou la douceur des accords de la guitare sèche de Blackmore se mêle parfaitement et délicatement à la voix nostalgique de candice.
Puis "I guess it doesn't matter" semble nous réveiller gentiment grâce a des intonations plutôt rock et un rythme plus soutenu, plus énergique suivi du "World of Stone" d'influences résolument celtiques, qui a du mal a démarrer mais qui se structure très bien par la suite.
Avec "Faerie Queen" Candice Night sait nous charmer par la grâce de sa voix dans un morceau carement médiéval.

Suivant, le dynamique "St. Teresa". S'il s'ouvre sur un pti solo acoustique tout tranquille de Ritchie, il explose avec beaucoup plus de vigueur ensuite.
La maîtrise du guitariste et de la partie vocale flattent le refrain entraînant c'est frais, ça frétille sous la langue, c'est parfait ! Dans le même esprit même si moins efficace : "Just call my name" plus vivante et frétillante elle aussi.

Rupestre : "Mond tanz" introduit avec toute la gaieté et la joie de la musique folklorique la reprise du célèbre "Child in time "de Deep purple. La voix douce de Candice sublime la chanson et se prête particulièrement à la mélodie.
Avec "Street of London" reprise de Ralph Mc tell et "Windmills" on retrouve toute l'émotion dont est capable la chanteuse.
Autre reprise : le culte Street of dreams que je trouve spécialement original et réussi.

"The Messenger", et "Village Dance" restent les deux petites évadées instrumentales… ni trop ni trop peu.


Mon avis :

Même si pour beaucoup de fans de Deep purple et de Rainbow Blackmore'snight n'est qu'un égarement du maître il n'en reste pas moins une réussite grâce à la collaboration de Blackmore et de Candice.
Pour cet album, rien de transperçant, il poursuit dans la lignée de « Ghost of roses » et c'est ce qu'on lui demande.
Les influences folkloriques celtiques hispaniques ou encore orientales et la variété des instruments outre la maîtrise de Blackmore à la guitare et de Candice aux vocales donnent à cet album une écoute spéciale.
Particulièrement agréable on ne se lasse pas de le mettre et le remettre.
Bien sûr, il faut accrocher le style moyenâgeux de la galette mais lorsqu'on s'en donne la peine, le dépaysement et la magie opèrent parfaitement.

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
choahardoc - 08 Janvier 2010: Bonne chronique. A mon avis le meilleur album du couple depuis Shadow Of The Moon. On sent maintenant que Ritchie maîtrise parfaitement les instrumentations complexes de la Renaissance. En fait, j'ai même l'impression qu'il a fait le tour du sujet et ne pourra plus faire mieux ou plus original. Bref, après dix ans de soutien à Blackmore's Night, je rêve d'un nouveau Rainbow avec Candice et un chanteur (Bonnet, Turner, White, peu importe...)!!!
 
fla13 - 12 Fevrier 2011: vive ritchie blackmore , il déchire
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire