Monster

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
18/20
Nom du groupe Kiss
Nom de l'album Monster
Type Album
Date de parution Mai 2012
Style MusicalHard-Rock
Membres possèdant cet album15

Tracklist

1. Hell or Hallelujah
2. Wall of Sound
3. Freak
4. Back to the Stone Age
5. Shout Mercy
6. Long Way Down
7. Eat Your Heart Out
8. The Devil Is Me
9. Outta This World
10. All for the Love of Rock & Roll
11. Take Me Down Below
12. Last Chance

Acheter cet album

 $22.76  21,56 €  14,65 €  £11.62  $34.88  22,58 €  20,72 €
Spirit of Rock est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

Kiss


Chronique @ Loloceltic

30 Septembre 2013

Un monstre en pleine forme !

Au-delà du fait que nous ne l’espérions plus, "Sonic Boom" nous avait également surpris par sa qualité et l’enthousiasme qu’il transmettait. Voir Kiss remettre le couvert 3 ans plus tard, avec ce "Monster" qui débarque sur nos platines, est donc l’occasion d’une certaine excitation. Une fois passée une pochette qui ne marquera pas l’histoire de l’imagerie musicale, c’est toujours avec autant de bonheur qu’il nous est donné de constater que les 4 'New-Yorkais maquillés' n’ont rien perdu de leur énergie ni de leur inspiration.

Tout comme son prédécesseur, "Monster" est produit par Paul Stanley, assisté par Greg Collins, et on retrouve ce son puissant mais clair, mettant en valeur chaque instrument, à commencer par la section rythmique. La basse est bien présente et claque avec élégance pendant que Eric Singer nous délecte à nouveau de sa frappe sèche et puissante, communiquant une énergie rare à certains titres ("Back To The Stone Age", "The Devil Is Me"). Les guitares ne sont pas en reste et Tommy Thayer dégaine quelques jolis soli ("Freak", "Eat Your Heart Out") privilégiant l’efficacité à une durée inutile. Quant au chant, même si Stanley semble un peu marqué par l’âge (il a déjà 60 ans !), il assure encore la moitié des titres avec dynamisme, partageant pour la première fois le micro avec Gene Simmons au sein du même titre ("Take Me Down Below"), alors que Thayer ("Outta This World") et Singer ("All For The Love Of Rock & Roll") ont à nouveau droit à leur morceau.

Il est d’ailleurs à noter que Thayer est l’auteur du titre qu’il interprète et qu’il s’investit de plus en plus dans la composition, ayant participé à 9 morceaux, soit plus que Gene Simmons, membre fondateur. Ce dernier n’en est pas moins à l’origine de quelques brûlots heavy et groovy d’une puissance et d’une efficacité redoutable ("Wall Of Sound", "Back To The Stone Age"), allant même jusqu’à ajouter une introduction toute en harmonies vocales, un peu façon gospel, sur un "Eat Your Heart Out" accrocheur. De son côté, Paul Stanley, comme à son habitude, se fait plus mélodique et est toujours capable de sortir quelques refrains immédiats ("Freak") dans une ambiance festive du meilleur effet ("Shout Mercy"), et rendant parfaitement hommage à la grande époque du groupe (on pense à "Love Gun" sur "Long Way Down").

Il sera donc difficile de résister à "Monster" et à son parfait équilibre entre compositions dignes des années 70 et production puissante et actuelle. S’il ne bénéficie pas de l’effet de surprise de son prédécesseur, cet album a le mérite d’en maintenir le niveau, ce qui confirme le retour en forme d’un groupe au sein duquel l’ambiance semble être au beau fixe, comme le prouve le nombre important de titres composés de façon collégiale. Entre ses 2 leaders qui paraissent avoir trouvé leur équilibre, et ses 2 petits nouveaux qui sont parfaitement à l’aise dans le rôle de leur glorieux prédécesseurs, Kiss semble armé pour se maintenir sur les sommets, au milieu de ces rares groupes ayant traversé les années contre vents et marées, derniers survivants d’une époque où construire une carrière voulait dire quelque chose. Pourvu que ça dure !

2 Commentaires

3 J'aime

Partager
kiss33 - 30 Septembre 2013: merci pour la chro cet album est tout simplement super les types ont 50-60 ans ils continuent d'une manière exceptionnelle leur disco chapeau ! groupe historique qui continue tout de même d'écrire son histoire respect
Chab - 30 Septembre 2013: Très bonne chronique ! Après un Sonic Boom vraiment bon, ce Monster suit cette tendance et propose un Hard Rock pêchu vraiment sympathique. Du tout bon !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire