Comme des Cherokees

Liste des groupes Rock Fusion Zebda Comme des Cherokees
ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Zebda
Nom de l'album Comme des Cherokees
Type Album
Date de parution 27 Août 2014
Style MusicalRock Fusion
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1. L'Envie 03:21
2. A Suivre 03:15
3. Les Petits Pas 03:50
4. L'Accent Tué 03:51
5. Le Panneau 03:28
6. Appel d'Air 03:12
7. Essai 03:22
8. Fatou 03:18
9. Les Chibanis 03:53
10. Les Morfales 04:33
Total playing time 36:03

Chronique @ Sowilo

26 Septembre 2014

La nouvelle livraison de morceaux est clairement plus énergique, plus directe que la précédente.

Zebda, je ne sais pas pour vous, mais moi, ça m’évoque toujours des trucs. En vrac : une fête de famille avec un inattendu pétage de câble à base de « Tomber la Chemise », une fille dans le bus du collège avec son baladeur cassette sur les oreilles et qui chante un peu trop fort les seuls mots « motivés motivés »… Oui bon, on s’en fout de ma vie, ok. Tout ça pour dire que j’étais jeune à la grande époque de Zebda, mais que l’album Essence Ordinaire a tourné en boucle un moment. Donc, j’étais assez heureux de les retrouver enfin en 2012, avec un Second Tour pas révolutionnaire en soi, mais qui faisait au moins oublier définitivement le lointain et décevant Utopie d’Occase. Ce fut également l’occasion de découvrir (ou redécouvrir) l’énergie scénique de ces toulousains là. Même si, dans un premier temps, Second Tour n’était sensé n’être qu’un retour sans lendemain, le groupe a manifestement pris plaisir à retrouver la scène, et l’inspiration ne s’est pas tarie. C’est ainsi qu’on se retrouve avec ce nouvel album en 2014.

Le feu de l’action, le retour réussit du groupe question concert doit avoir fait son effet, car la nouvelle livraison de morceaux est clairement plus énergique, plus directe que la précédente. Seulement 10 pistes, et chacune entre 3 et 4 minutes avec une structure tout à fait standard. Autant dire que l'on ne va pas y passer la soirée. Heureusement, il n’y a aucun espèce de remplissage, pas 10 secondes de perdues, pas de pause. Le mix est plus dynamique que jamais il me semble, ce qui appuie davantage l’aspect funk, ou rock de temps en temps, selon le cas. Et oui, parce que Zebda reste cet espèce de fusion difficilement qualifiable, mais à l’identité sonore reconnaissable dans les 5 secondes.

La musique, quoique pas franchement moderne, fait plaisir à entendre de par son énergie funky communicative. Pour du studio, on sentirait presque les musiciens s’éclater par moment, comme sur ce surprenant (pour du Zebda) solo de clavier à la fin de « Les Petits Pas ». Autre petite surprise, « Essais » qui superpose à une musique plutôt orientée rock des couplets très rap, voire presque scandé. Il y avait aussi une petite tentative comparable sur Second Tour, mais on préfèrera nettement celle-ci, encore une fois pour son énergie ! On notera également des cuivres festifs assez présents sur les deux premiers titres, pour un rendu pas très à mon goût. Disons que ça fait assez générique télé, voir Patrick Sébastien (ok, pas quand même). Kitchos quoi, mais c’est une question de goût. Le reste sonne comme du Zebda en bonne forme. Les influences orientales reviennent enfin sur « Les Chibanis », proche du si fameux Essence Ordinaire. Citons enfin le final dans un style rock festif qui met la banane, et à l’inverse, « Le Panneau », le seul tempo plus lent, avec même quelques lignes de piano en intro, derrière le chant de Mouss.

Le chant et les textes, parlons-en. On sent les frères Amokrane et Magyd Cherfi reprendre leurs aises, presque rajeunir. Ce ne sont peut-être pas de grands vocalistes mais ils sont pour beaucoup dans l’identité sonore du groupe, et leur espèce de flow ou le chœur des 3 lors des refrains font toujours mouche. Question textes, Zebda ne serait pas Zebda sans engagement, bien sûr. On les a connus nettement plus démonstratifs, mais leurs thèmes chers restent présents. « Les Chibanis » se veut un peu plus précise, en abordant un statut particulier que se trainent les anciens ouvriers immigrés, aujourd’hui à la retraite. On trouve aussi des choses un peu plus légères, comme « l’Accent Tué », chanson ultra efficace sur l’accent du sud-ouest, avec d’évidents clins d’œil à Nougaro. La plume retrouve de l’assurance, perdant un peu en entièreté et en émotion ce qu’elle gagne en accroche.

Comme des Cherokees est un album qui fut vite mis en boîte, qui s’écoute vite et facilement. On espère qu’il ne s’oubliera pas aussi vite. Il montre Zebda sous un jour nettement plus funk/rock et devrait être redoutable sur scène. Il n’égale toujours pas certains illustres anciens albums du groupe, mais il s’en rapproche plus que jamais, tout en affirmant une certaine petite évolution qui annonce une deuxième vie très honnête pour Zebda. Peut-être l’occasion pour les retardataires de s’y mettre. Vous devriez le trouver facilement dans la voiture des anciens amateurs du groupe, il va y tourner un certain temps.

12 Commentaires

1 J'aime

Partager
Share to Facebook Share to Myspace Share to Twitter Stumble It Email This More...

ZazPanzer - 09 Octobre 2014: Beau plaidoyer en tous cas, moi ça me touche. Comme je te disais plus tôt, Steph, le Rock c'est de la Musique mais également un état d'esprit. Après je ne connais pas du tout Zebda, mais les arguments de Sowilo sont assez convaincants.
OVERKILL77 - 10 Octobre 2014: Sowilo défend très bien ce groupe qu'il ne peut connaitre que mieux que moi, avec de vrais bons arguments.
Mes connaissances Zebdiennes étant plutôt limitées, et comme je ne fais pas les choses à moitié, j'ai été fouiller sur la toile, afin d'en savoir un peu plus sur ce groupe dont la carrière ne se limite pas à "Tomber la Chemise", et il semblerait effectivement qu'ils soient étonnement apparenté à la scène Rock, dans l'état d'esprit justement. J'ai d'ailleurs trouvé un bon texte là dessus, et qui va plutôt dans le sens de l'ami Sowilo...
http://gueule.free.fr/42/rock.htm
Je posait juste la question, et Sowilo à su me convaincre, donc je lui fais confiance. Il maitrise son sujet et ça ne changera pas la face du monde de savoir si Zebda a sa place sur SoR, ou pas.
Ils sont là, avec encore une fois, un travail de chroniqueur derrière, et ça me ferait vraiment mal au cul, sincèrement, de supprimer tout ça d'un seul clic..
A contrario de ce que chantait Zebda en 98, "Y'a des arrangements possibles, y'a des arrangements !!!"
Bravo et merci Sowilo...

Par contre, pour Amiina, on va voir ce qu'on peut faire (lol) ! Rendez-vous sur la page de "Puzzle" afin d'en débattre ;-)

Sowilo - 10 Octobre 2014: Merci. Je ne me braquais pas, j'essayais juste d'expliquer ce que l'article qu'Overkill a posté explique beaucoup mieux que moi. Après, ça n'était pas une affaire d'état non plus bien sur. Les étiquettes de genre et sous-genre sont compliquées, et d'une nature peu concrètes. Ca revient à demander ce que c'est que du rock, et franchement bien que le débat soit surement passionnant, je ne m'y serais pas lancé ici. C'est une affaire de concidération. Je suis juste de l'avis du mek de l'article ci-dessus. Pour moi, un lien entre Shaka Ponk, Louise Attaque et Zebda, il y en a un. Entre Zebda et Magic System, non. Après, allez expliquer ça, parce que c'est clair, ça n'est pas une histoire mathématique d'ingrédients présents ou non dans une partition. Donc pour la même raison, Amiina est affilié au rock aussi, car révélé par Cigur ros, et indissociable de son public jusqu'à présent. Il y a même fort à parier que le public uniquement amateur de musique acoustique atmosphérique (a supposer que ça existe) ait difficilement accès à l'existance de ce groupe sans passer par un raiseau plus ou moins affilié rock.
 
cazmacaz - 14 Octobre 2014: Un très beau débat dans la courtoisie et la bonne humeur qui posent certaines questions très intéressantes et qui m'interpellent depuis fort longtemps. Il est sur que quand j'ai vu cette chro sur Zebda, je me suis posé des questions mais après tout je me suis dit pk pas, c'est peut être un groupe à approfondir. Il est sur qu'il y'a des limites et on espère ne jamais voir collectif métissé sur le site. En revanche, à un moment on s'est tapé tout une série de chroniques de groupes hard glam fm métal qui pour ma part doivent rester sur la partie métal et qui n'ont rien à faire dans le rock. Ou alors ce n'est pas la peine de créer deux entités disctinctes. Qui plus est, je prend aussi l'exemple de Pearl Jam qui est un pur groupe de rock et qui n'a rien voir ni de près ni de loin avec le métal et que l'on retrouve sur les deux entités. Tout ça pour dire que quitte à faire du reclassement ou du ménage, il y'a peut être, du moins c'est mon avis, des choses à faire sur les points que j'ai évoqué.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Zebda


Autres albums populaires en Rock Fusion