Walking Papers

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
16/20
Nom du groupe Walking Papers
Nom de l'album Walking Papers
Type Album
Date de parution 02 Octobre 2012
Style MusicalBlues Rock
Membres possèdant cet album5

Tracklist

1. Already Dead
2. The Whole World's Watching
3. Your Secret's Safe with Me
4. Red Envelopes
5. Leave Me in the Dark
6. The Butcher
7. Two Tickets
8. I'll Stick Around
9. Capital T
10. A Place Like This
11. Independence Day

Chronique @ HeadCrush

02 Janvier 2015

Pureté absolue du son et compositions lumineuses. Bienvenue chez les Walking Papers.

Bien qu'il soit sorti en 2012, j'avoue n'avoir découvert cet album que l'année dernière, il m'aura accompagné plusieurs mois d'affilée à différents moments sans jamais me lasser.

Walking Papers est un groupe de Rock dans la plus pure tradition américaine d'un Rock sans fioritures sauf à considérer qu'inclure un orgue Hammond, un saxo et parfois une trompette voire, un trombone à un côté "too much". Mais ne vous y fiez pas car cet album ne fait dans aucune surenchère inutile, par définition.

Je ne peux pas ne pas mentionner qu'un certain Duff McKagan ex Velvet Revolver mais surtout, ex Guns N' Roses y tient la basse et il faut bien reconnaître que son jeu d'une précision d'orfèvre et d'une profondeur bienvenue, apporte une couleur résolument Rock à cet album.

Le choix est porté sur des titres ciselés aux textes flamboyants, parfois sombres comme une nuit sans lune tels que The Butcher ou Leave me in the Dark ou encore Red enveloppes et d'autres moments poétiques voire narratifs, je pense que A place like This ou I'll Stick Arounden en sont des exemples absolus.

Chaque titre raconte une histoire, pas forcément reliée d'un titre à un autre mais à la façon d'un Bruce Springsteen, le texte est important et le lire participe pleinement à la perception d'une chanson sur une dimension plus large.
Il est rare qu'au sein d'un groupe, tous les musiciens aient la même valeur ou importance et pourtant, sana la variété du jeu de Duff, le chant aussi monstrueux que son jeu de guitare de Jim Angell suivi comme son ombre par Mike McCready rien ne serait à ce niveau.
Je n'oublie pas le travail tout en subtilité de Benjamin Anderson et ses claviers, écoutez attentivement The Butcher, ses accords légers accentuant peu à peu, le côté tragique du texte quand aux cuivres, ils illuminent à chacune de leur intervention, les titres qu'ils desservent. Le final de A place Like This vous permettra de comprendre.

Comme dans tout album de Rock digne de ce nom, le traitement réservé aux guitares est exempt de tout reproche, le son puissant de la Les Paul de Jeff Angell est une tuerie quand à Mike McCready, son travail est incroyable, le chorus de Two tickets en est un parfait exemple.

Bon, j'ai beau chercher, je ne trouve pas de faille à cet album qui pour moi, est une excellente surprise même si, arrivée tardivement au vu de sa date de sortie.
Si vous aimez un Rock, simple, direct, pêchu avec des textes à la hauteur et un son à faire s'écrouler la muraille de Chine, cet album est pour vous.

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
Brozzy21 - 03 Janvier 2015: Super chronique qui me donne envie d'écouter ça, merci beaucoup ! Petite correction tout à la fin : tu as mis "al muraille de Chine" ;)
HeadCrush - 03 Janvier 2015: Oulah, double merci alors pour l'avoir lue cette chro et aussi pour ta remarque, j'aurais pu relire 200 fois sans rien voir. Je corrige.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Walking Papers