The Bell Jar EP

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe Broaddaylight
Nom de l'album The Bell Jar EP
Type EP
Date de parution Novembre 2006
Style MusicalRock Expérimental
Membres possèdant cet album1

Tracklist

1. Time in My Mouth
2. Close
3. Three Light Six
4. Hello and Goodbye
5. The Bell Jar

Chronique @ BlackAngel181

11 Mars 2012

Un premier EP digne d'une berceuse

Formé en 2005 par James et Sarah Eakins, Broaddaylight est un projet expérimental originaire de Fullerton qui consiste à créer une musique aux effets épiques et fantaisistes pour faire voyager l'auditeur à travers la beauté de la musique virtuelle. Le début du groupe est l’auto-production du premier EP "The Bell Jar" avec le guitariste Henry Bennett en tant que troisième membre du projet. Cinq titres variés dont les titres n'évoquent pas un thème particulier, car le monde musical du trio américain est vaste et illimité.

Dès la première écoute, l'ambiance est bonne, on se sent conquis par un début narcotique qui est offert par les nappes du synthétiseur, une voix tendre qui n’arrête pas de vous bercer tout au long des chansons, douce et caressante à tel point que ça vous donne l'envie de succomber au sommeil éternel. Les deux premiers morceaux nous livrent une dream pop que l'on retrouvera dans la grande majorité de l'EP où des instruments comme le clavier et la basse sont fortement présents ce qui laisse peu de chance à la guitare d'imposer son rôle correctement et malheureusement c'est bien le cas. Mais cela n’empêche pas le trio yankee d'innover son art à travers des mélodies plus belles les unes que les autres, par exemple, dans des thèmes galactiques à l'image du morceau "The Bell Jar". Un morceau progressif au début atmosphérique avec les chœurs célestes de la chanteuse qui ont pour but de vous guider vers l'infini et l’au-delà. Un voyage parfait guidé par un jeu de piano relaxant et calme et le synthé, comme à son habitude, remplit son rôle parfaitement en décorant le thème de la chanson avec des bruits et des effets sonores galactiques.

Il ne faut pas oublier que la batterie fait partie des instruments principaux qui sont utilisés dans cet EP. Ses percussions simplistes, précises et peu techniques rendent la chanson "Three Light Six" différente des autres chansons. Il faut avouer que le rôle de la batterie est utile, car sans elle, la chanson serait encore engloutie dans les nappes atmosphériques du synthé (bien qu'elles ne soient pas répétitives) mais il fallait donner du punch à cette piste pour que ça soit parfait et ainsi que la batterie soit compatible avec le chant et le clavier. La même chose pour "Hello and Goodbye" sauf que cette fois, les percussions sont électroniques avec un rythme classique qui nous rappelle les années 80, celles qui marquaient le début de la vague électro aux Etats-Unis. Le reste de la chanson demeure dans une ambiance enfantine et joyeuse qui est assurée par la voix fine de Sarah et ainsi que la guitare qui malgré sa difficulté à se faire entendre, a réussi à joindre sa sonorité aux autres éléments musicaux combinés.

Pour un premier opus, c'est plutôt pas mal de la part de nos trois musiciens yankees, "The Bell Jar" semble cacher en lui une atmosphère qui berce l'auditeur et l'envoie vers un monde imaginaire pour une durée respectable, à condition d'être un inconditionnel de ce genre de style : Electro/Expérimental. On n'oublie surtout pas le travail effectué pour la pochette, les designers ont fait un bon boulot en créant un cover énigmatique aux couleurs sophistiquées. De quoi attirer les curieux.

Voilà un groupe aux idées bien innovantes et qui ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Un bon EP qui ne peut que laisser présager un avenir radieux à ce groupe dont l'innovation artistique continuera à progresser dans les années à venir. Affaire à suivre.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Broaddaylight