Phoenix

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Asia
Nom de l'album Phoenix
Type Album
Date de parution 11 Avril 2008
Style MusicalRock Progressif
Membres possèdant cet album26

Tracklist

1. Never Again
2. Nothing's Forever
3. Heroine
4. Sleeping Giant / No Way Back / Reprise
5. Alibis
6. I Will Remember You
7. Shadow of a Doubt
8. Parallel Worlds / Vortex / Deya
9. Wish I'd Known all Along
10. Orchard of Mines
11. Over and Over
12. An Extraordinary Life
Acoustic Bonus Tracks :
Europe - "An Extraordinary Life" [Europe Limited Edition]
Japan - "I Will Remember You"

Chronique @ Within_Hysteria

09 Juillet 2008
Tout comme le phénix, Asia est devenu légendaire. Notamment en conservant la flamme immortelle pour les mélodies harmonieuses. Ce groupe de musiciens doués nous revient dans sa formation originelle (John Wetton à la basse et au chant, Geoffrey Downes au clavier, Steve Howe à la guitare et Carl Palmer à la batterie), pour nous offrir à nouveau toute l’étendue de leur talent. La voix de velours de John Wetton transperce toujours par son émotion tandis que le clavier de Geoffrey Downes assure la base de la plupart des mélodies.

Alors est-ce un hasard si « Never again » commence par une intro rappelant légèrement « Heat of the moment » ?
Toutes les caractéristiques qui font Asia sont réunies sur ce morceau… La voix claire de John Wetton, les chœurs, le clavier… On a l’impression d’entendre un morceau de l’album « Alpha ».
Puis on passe assez vite à « Heroine » qui commence simplement par un duo voix/piano puis le clavier vient remplir l’atmosphère que le duo laisse béante. La batterie donne enfin une rythmique assez douce de ce morceau. Une atmosphère très solennelle et « sereine ».
« Sleeping giant & no way back » commence par un gong puis Geoff Downes s’occupe de la rythmique. Sur cette « vague », un chant s’élève (comme une prière, une incantation). Par intermittence, la guitare fait son apparition par de brefs passages langoureux un peu à la « Santana ». Puis le clavier s’intensifie pour laisser place aux premières paroles, le refrain. Dans les couplets, la basse se glisse régulièrement de manière brève.
L’émotion atteint son paroxysme sur « I will remember you »… Non seulement par la voix par aussi par le texte, une fois de plus Asia dépose une poésie légère par ses paroles… Musicalement, l’émotion est accentuée par les violons discrets et par un bout de flûte de Pan repris par la guitare…
À noter encore, les très bons « Shadows of the doubts », le très instrumental « Parallel worlds, Vortex & Deya » et « Wish I’d known all along ».

Utilisant, comme à leur habitude, toute sorte d’autres instruments permettant d’embellir encore la mélodie (ex : xylophone, guitare sèche, etc…), Asia nous offre ici un bel album, assez calme dans son ensemble et qui même si ce n’est pas leur meilleur opus, vaut largement le détour.

1 Commentaire

0 J'aime

Partager
kiss33 - 25 Juillet 2011: Merci pour cette chronique très intéressante (même si je la découvre 3 ans après son écriture) et pour moi Asia, c'est un des meilleurs groupes de rock progressif !!
Je suis d'ailleurs en train d'écrire la chronique de leur premier album et je pense enchaîner avec le second ! Ces deux albumls sont vraiment excellents et je me procurerai sûrement celui-ci grâce à ta chronique, merci !
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire