Nevermind

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
Nom du groupe Nirvana
Nom de l'album Nevermind
Type Album
Date de parution 1991
Labels Geffen
Produit par Butch Vig
Style MusicalGrunge
Membres possèdant cet album245

Tracklist

Re-Issue in 2011
DISC 1
1. Smells Like Teen Spirit
2. In Bloom
3. Come As You Are
4. Breed
5. Lithium
6. Polly
7. Territorial Pissings
8. Drain You
9. Lounge Act
10. Stay Away
11. On a Plain
12. Something in the Way
13. Endless Nameless
Bonustracks 2011
14. Even in His Youth
15. Aneurysm
16. Curmudgeon
17. D-7 (Live at BBC)
18. Been a Son (Live)
19. School (Live)
20. Drain You (Live)
21. Sliver (Live)
22. Polly (Live)
DISC 2
1. In Bloom (Smart Studio Sessions)
2. Immodium (Smart Studio Sessions)
3. Lithium (Smart Studio Sessions)
4. Polly (Smart Studio Sessions)
5. Pay to Play (Smart Studio Sessions)
6. Here She Comes Now (Smart Studio Sessions)
7. Dive (Smart Studio Sessions)
8. Sappy (Smart Studio Sessions)
9. Smells Like Teen Spirit (Boombox Rehearsals)
10. Verse Chorus Verse (Boombox Rehearsals)
11. Territorial Pissings (Boombox Rehearsals)
12. Lounge Act (Boombox Rehearsals)
13. Come As You Are (Boombox Rehearsals)
14. Old Age (Boombox Rehearsals)
15. Something in the Way (Boombox Rehearsals)
16. On a Plain (Boombox Rehearsals)
17. Drain You (BBC Sessions)
18. Something in the Way (BBC Sessions)

Chronique @ UglykidJoe

23 Mai 2013

L'hymne d'une génération

C’est en 1987, à Aberdeen dans l’Etat de Washington, et sous l’impulsion de Kurt Cobain et Kris Novoselic, que nait Nirvana. Fan des Misfits, Kurt inscrit son groupe dans la lignée musicale de ses héros et oriente Nirvana dans un Rock inspiré du Punk, et particulièrement lourd. Le groupe restera quelques années cantonné à l’underground dans cette région oubliée avant de se faire signer chez Sub Pop, label de Seattle qui promeut et soutient les groupes prometteurs. En 1990 paraît le premier album de Nirvana, "Bleach", au son DIY assez lourd et encore très ancré dans le Punk. Cependant, la véritable explosion intervient le 24 septembre 1991, lorsque tout juste signé chez Geffen, le groupe sort "Nevermind", dont la pochette marqua les esprits à jamais.

L’album commence par "Smells Like Teen Spirit", le grand tube de Nirvana. Avec son intro reconnaissable entre mille, "Smells Like Teen Spirit" est le morceau qui représente à merveille le trio : plein de fougue, de détresse, d’une mélancolie palpable et une énergie adolescente en fusion qui explose à chaque passage de ce refrain écrasant. L’hymne d’une génération ! La suite se révèle être tout autant une onde de choc pour l’auditeur, car l’album n’est qu’une succession de titres inoubliables: l’imposant refrain d’"In Bloom", le majestueux et célèbre "Come As You Are", les très énervés "Breed" et "Territorial Pissings", le contrasté "Lithium"… Chaque morceau pose à sa façon une pierre égale à l’édifice.

D’autres parviennent à se démarquer comme "Polly" et "Something in the Way", balades acoustiques dont la seconde évoque le mal être. "On a Plain" est également un morceau très particulier: il associe la rage et l’énergie avec une certaine tristesse, ce qui en fait au final un titre très profond et spécial. "Nevermind" joue sur le contraste violence et douceur, de rage et de mélancolie, dont l’une des perles est "Come As You Are" qui traite du mal être et de la détresse. On a affaire au final à un véritable spectre où se décompose toute une flopée d’émotions, allant de la colère à la tristesse, le tout sorti de chaque être humain qui décide de frapper un bon coup dans la frustration.

"Nevermind" fût le grand succès de Nirvana dont la renommée et l’exposition médiatique explosèrent littéralement et en firent le grand représentant du Grunge. L’impact qu’il eût sur le Rock est magistral. Plus grand succès de Nirvana, deux ans plus tard sortît "In Utero" considéré par Kurt Cobain comme étant l’album le plus abouti de son groupe et la retranscription parfaite de ce qu’il a toujours voulu faire. Malgré cela, "Nevermind" demeure indétrônable dans la discographie de Nirvana. Plus encore, il fût et est toujours, l’un des plus grands disques Rock jamais réalisé et est la véritable bande originale de toute une génération.

3 Commentaires

6 J'aime

Partager
hadsonners - 06 Juin 2013: Très bonne chronique, tu a retranscrit a merveille l’importance de cet album devenu depuis une légende du Rock !

Encore merci, il fallait le chroniquer tout de même, good job :)
Kshatriya84 - 27 Juillet 2014: ça reste quand même très pop comme disque. En le réécoutant, après plusieurs années, Je me suis rendu compte que le format est tout de même bien standardisé... Je trouve que c'est le moins bon des albums de Nirvana, en faite
Sinon, bonne chronique.
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Nirvana