MPLSoUND

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
11/20
Nom du groupe Prince
Nom de l'album MPLSoUND
Type Album
Date de parution 07 Septembre 2009
Labels Because Music
Style MusicalPop Rock
Membres possèdant cet album8

Tracklist

1. There'll Never B (Another Like Me)
2. Chocolate Box
3. Dance 4 Me
4. U're Gonna C Me
5. Here
6. Valentina
7. Better with Time
8. Ol' Skool Company
9. No More Candy 4 U

Chronique @ Supernova

21 Septembre 2009
Le Prince du funk est de retour

Le nouvel album de The Artist (pseudonyme N°1), MPLSoUND, ne constitue que la partie émergée de l’iceberg, puisqu’il n’est que le premier volet d’un projet discographique baptisé Lotusflow3r. Déjà disponible depuis mars dernier aux Etats-Unis et distribué exclusivement dans les magasins de la chaîne Target au prix de 12 dollars (!), ce nouvel effort est disponible en deux éditions : une édition triple limitée incluant Lotusflow3r et MPLSoUND, deux nouvelles productions ainsi qu’Elixer, le disque de sa protégée, Bria Valente, et l’édition standard contenant uniquement MPLSoUND. Après plusieurs mois d’attente, c’est finalement le label indépendant, Because Music, qui distribue en France la nouvelle œuvre du Kid de Minneapolis (pseudonyme N°2).


Funk, hip-hop, pop, rock, ce nouvel album ne s’attache pas à s’engager sur des terres inconnues et tire fortement sur la corde de ses années 80. Rien de bien neuf donc sous le ciel de MPLSoUND, alias Minneapolis Sound, le nom du mouvement musical qu’il a fondé avec ses compères à cette même époque. Jamais adepte de la simplicité, Prince s’en donne de nouveau à cœur joie au milieu des guitares, claviers, boites à rythme, chœurs et autres bidouillages électroniques. Un beau fouillis difficile à démêler !!


Après une entame funk pure et dure « (There'll Never Be) Another Like Me » (Il n'y en aura jamais un autre comme moi), le featuring du rappeur Q-tip (une célèbre marque de coton-tiges…) sur « Chocolate Box » entraîne ce 25ème album (!!!) sur des terres résolument R&B avec ses voix auto-tunées que ne renieraient pas les plus grandes stars de la spécialité aux Etats-Unis, Usher, Timberlake et autres chanteuses en plastique. Heureusement, le Symbole Imprononçable (pseudonyme N°3) nous prive de confiseries sur « No More Candy 4 You », un grand brouhaha aux sonorités plus pop balancé à la face de ses détracteurs. Ouf, l’indigestion n’était pas très loin !


Sur la piste du Macumba, les beats et les paroles philosophiques de « Dance 4 Me » vous donneront une occasion inespérée d’approcher votre proie dans votre magnifique complet violet-rose de la belle époque, avant de conclure en beauté sur l’une des incontournables ballades (U're Gonna C Me, Here, Better With Time) avec leurs envolées dignes des meilleures musiques de jeux vidéo. Il n’en fallait pas plus pour que les hormones du Love Symbol (pseudonyme N°4) s’émoustillent à la pensée de Penelope Cruz à qui il fait une véritable déclaration à travers la fille de l’actrice dans « Valentina ». Emouvant !


Quoi qu’on en pense, Prince reste un artiste majeur de notre époque. Extrêmement prolifique, il n’a jamais cessé d’enrichir sa discographie contrairement à son grand rival des années 1980 et 1990, le Roi de la Pop, Michael Jackson. Pour le meilleur et surtout pour le pire depuis Purple Rain malheureusement. Les aficionados ne seront pas chamboulés et devraient goûter avec délectation cette nouvelle sortie jusqu’au prochain projet de la star. Pour les autres…

0 Commentaire

2 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire