Dig That Crazy Christmas

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
pas de note
Nom du groupe Brian Setzer Orchestra
Nom de l'album Dig That Crazy Christmas
Type Album
Date de parution 18 Octobre 2005
Style MusicalRockabilly
Membres possèdant cet album3

Tracklist

1. Dig That Crazy Santa Claus
2. Angels We Have Heard on High
3. Gettin' in the Mood (for Christmas)
4. White Christmas
5. Let It Snow! Let It Snow! Let It Snow!
6. 'Zat You Santa Claus?
7. Hey Santa!
8. My Favorite Things
9. You're a Mean One, Mr. Grinch
10. Cool Yule
11. Jingle Bell Rock
12. Santa Drives a Hot Rod
13. What Are You Doing New Year's Eve
Bonustrack (Japan release only)
14. Christmas Island

Chronique @ hotrodfrancky

21 Décembre 2012

le retour du Père Noël

Que dire de plus sur un album de Noël qui n'a déjà été dit, surtout quand l'artiste qui publie le dit-album en a commis un premier trois ans auparavant ? Rien, à part qu'il est forcément décevant pour les aficionados de ce Maitre de la 6-cordes qu'est Brian Setzer de voir leur artiste préféré sombrer, non pas dans le ridicule, mais dans la bouffonnerie mercantile.

Le premier "Christmas Album" avait surpris pas mal de monde (moi le premier), mais une fois la stupeur passée, on essaie de trouver des qualités à cet album, on cherche à quoi se raccrocher, on se dit qu'il a voulu faire une blague, que c'était "pour-de-rire"... Alors on dit que c'est quand même bien joué, que la production est soignée, qu'il faut en passer par là, aux States, pour être considéré comme un grand.

Et puis on passe à autre chose, et on espère que son idole en fera de même...

Depuis, Setzer a sorti un album très moyen, "Nitro Burnin' Funny Daddy", où il faisait une espèce de bouillie rock'n'roll/rock FM, qui ne lui collait pas bien au teint. On en venait presque à regretter le 1er X-mas Album. Puis vint le temps du fantastique (et je pèse mes mots) "Rockabilly Riot vol. 1", où le père Brian a remis vigoureusement les choses en place.

On pouvait donc espérer un Volume 2, un album-hommage à ..., je sais pas, moi, disons... Eddie Cochran, par exemple, juste pour me faire plaisir...

Au lieu de ça, Môssieur Setzer, qui a vu les bénéfices générés par l'album de Noël précédent, a décidé de faire une tournée à travers les U.S.A. avec son Orchestra. Mais pas une tournée Rockab', non, une tournée avec tout le monde habillé en rouge, le bonnet sur la tronche, et on s'extasie en chantant "Jingle Bells".

J'ai vu la vidéo. C'est pathétique. C'est bon, la question n'est pas là. Comment en aurait-il été autrement avec un type qui a ce talent de vous faire taper du pied sur "Mon Beau Sapin, Roi des Forêts...". Ce qui est pathétique, c'est qu'un gars qui a ce talent soit obligé de faire "ça" pour obtenir un peu de reconnaissance. Et comme il faut écrémer un maximum, Brian nous sort le second volet de son histoire avec le traineau volant, les rennes et tout le bastringue... Là, oui, on peut parler de ridicule.

Alors que peut-on sauver dans ce disque ? Peut-être la première, "Dig That Crazy Santa Claus", pour son allure Boogie, avant de replonger immédiatement avec un instrumental ("Angels We Have Heard on High") inintéressant. Les versions de chants de Noël s'enchainent et rien ne se passe, rien ne décolle. "Let It Snow", chantée en live par les deux choristes féminines, ne mérite même pas qu'on s'y arrête. Setzer est en panne totale d'inspiration, la preuve en est donnée avec un pompage du solo de "Stray Cat Strut" pour enjoliver "Zat You Santa Claus?". Toute petite forme pour un album inutile et bouche-trou, ça fait beaucoup de mauvais points pour le Graisseux...

Un jour, Setzer reviendra au Rockabilly, c'est inévitable, il a ça "vraiment" dans le sang. Ben nous, on ira à son concert avec un bonnet rouge avec un petit pompon d'hermine, et on verra la tête qu'il fera. Ca lui donnera peut-être une idée de ce qu'est un foutage de gueule.

Ce genre d'album n'est pas de ceux qui vont me faire détester Setzer, je suis trop fan pour ça. Par contre, pour haïr Noël, c'est parfait. Pourvu que la série "Swinging Christmas" en reste là, deux albums, c'est déjà un de trop.

HotRodFrancky

2 Commentaires

2 J'aime

Partager
lovemedo - 21 Décembre 2012: Vivement le prochain concert de Setzer ! J'avoue être impatient non pas à l'idée de le revoir sur scène -quoique- mais te voir avec un bonnet de Père Noël, ça , je demande à voir !!!
Merci pour ta chronique, Docteur Es Stray Cats !
ZazPanzer - 21 Décembre 2012: Je ne connais pas le Rockabilly mais j'ai ressenti exactement la même chose à propos du Trans-Siberian Orchestra qui est un projet parallèle à Savatage, l'un de mes groupes préférés. Ils ont fait un album de Noël en 98 et ce putain de truc a tellement cartonné aux States que c'est devenu une comédie musicale à Broadway et qu'ils ont enchaîné les albums de Noël puis dérivés sur des thèmes classiques. C'est sûr, musicalement, c'est bien foutu, mais qu'est ce que c'est chiant. Et les zicos de Savatage qui avaient vécu toute leur vie avec quelques $ et deux, trois clopes en poche se sont retrouvés riches comme Cresus en quelques mois; résultat Savatage est en stand-by et je déteste encore plus Noël. c'est vraiment une période de MERDE. Et merci de m'avoir bien déprimé mec.
Je rajouterai pour finir en hors sujet une phrase que je viens de lire sur le blog de Zégut: "Le "Gangnam Style" a atteint 1 milliard de vues sur Youtube et restera gravé dans l'Histoire musicale...La voilà la Fin du Monde."
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire