Bounce

Paroles
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
10/20
Nom du groupe Bon Jovi
Nom de l'album Bounce
Type Album
Date de parution 2002
Style MusicalRock Mélodique
Membres possèdant cet album18

Tracklist

1. Undivided 03:52
2. Everyday 03:00
3. The Distance 04:49
4. Joey 04:54
5. Misunderstood 03:30
6. All About Loving You 03:46
7. Hook Me Up 03:54
8. Right Side of Wrong 05:50
9. Love Me Back to Life 04:10
10. You Had Me from Hello 03:49
11. Bounce 03:12
12. Open All Night 04:20
Bonustracks (Japanese Release)
13. No Regrets 04:02
14. Postcards from the Wasteland 04:37
Total playing time 57:47

Chronique @ Loloceltic

12 Août 2013

Probablement l'album le plus sombre et le moins immédiatement accessible de Bon Jovi.

Alors que "Crush" et les témoignages de la tournée qui suivit cet album, montraient un groupe en pleine forme et irradiant la bonne humeur, les attentats du 11 Septembre 2001 sont venus traumatiser les Etats-Unis. Bon Jovi, groupe US emblématique s'il en est, n'a évidemment pas échappé aux conséquences de ce choc et nous livre un "Bounce" aussi sombre que surprenant pour qui s'intéresse de près à la discographie du légendaire combo du New Jersey.

En effet, qui aurait pu s'attendre aux gros riffs qui se déversent le long de "Undivided" et "Everyday", les deux baffes qui ouvrent cet opus ? Si Bon Jovi ne fait pas encore du thrash ou du heavy métal, le fait est qu'il ne nous avait jamais servi de titre aussi noirs et puissants, même si les refrains restent assez typiques de l'identité du désormais quatuor. Et si la suite revient vers des territoires plus habituels, le tourbillon enflammé de "Hook Me Up" et le riff tranchant du titre éponyme sont là pour nous rappeler que le New Jersey n'est pas loin de New York, et que ses habitants ne sont pas prêts d'oublier les colonnes de fumée s'échappant des ruines du World Trade Center.

Heureusement, tous les titres ne sont pas prisonniers du nuage de poussière provoqué par la chute des tours jumelles et "Bounce" apporte son lot de rayons de soleil. "Misunderstood" et "Love Me Back To Life" y vont de leurs refrains immédiats et entraînants, alors que l'enchaînement composé par "The Distance" et "Joey" nous propulsent sur les highways avec un rock US un brin épique. Enfin, les légendaires balades sont toujours de la partie, classiques et efficaces, même si "All About Lovin' You" n'est pas sans rappeler "Never Say Goodbye". De leur côté, "You Had Me From Hello" et "Open All Night" font preuve de délicatesse en utilisant beaucoup d'acoustique, alors que "Right Side Of Wrong" atteint probablement les sommets du genre avec une démonstration de Richie Sambora. Ce dernier prouve à nouveau qu'il n'y a pas besoin d'en faire des tonnes pour toucher la sensibilité, et que la technique ne vaut que si elle est mise au service de l'émotion. Et si la performance du guitariste est remarquable tout au long des 12 titres de cet album, que dire de celle d'un Jon Bon Jovi qui nous rappelle au passage qu'il n'est pas seulement un beau gosse, mais également un grand chanteur ? Capable de varier son répertoire, il sait se montrer aussi bien délicat que d'une grande agressivité selon les besoins des titres.

"Bounce" est probablement l'album le plus sombre et le moins immédiatement accessible de la discographie de Bon Jovi et c'est peut-être ce qui fait sont charme et son intérêt. Avec lui, le groupe prouve qu'il n'est pas seulement une usine à hits et un phénomène pour midinettes en chaleur. Il s'agit également d'un ensemble de musiciens particulièrement talentueux et en phase avec l'époque dans laquelle ils vivent. Capables de traduire les sentiments que la société et les événements provoquent, ils savent également nous aider à les oublier. Voilà un don que tout le monde ne possède pas.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire