Troublegum

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
17/20
Nom du groupe Therapy
Nom de l'album Troublegum
Type Album
Date de parution 1993
Produit par Koko
Style MusicalRock Alternatif
Membres possèdant cet album4

Tracklist

1.
 Knives
 1:56
2.
 Screamager
 2:36
3.
 Hellbelly
 3:20
4.
 Stop It You're Killing Me
 3:50
5.
 Nowhere
 2:26
6.
 Die Laughing
 2:48
7.
 Unbeliever
 3:28
8.
 Trigger Inside
 3:56
9.
 Lunacy Booth
 3:55
10.
 Isolation
 3:10
11.
 Turn
 3:49
12.
 Femtex
 3:14
13.
 Unrequited
 3:03
14.
 Brainsaw
 3:05
15.
 You Are My Sunshine
 00:53

Durée totale : 45:29


Commentaire @ TDH75

22 Mars 2021

Le meilleur du punk-rock des années 90

En 1994, Therapy ? Petit trio irlandais de Belfast quasi inconnu du grand public crée la surprise en sortant une véritable bombe : « Troublegum ».

Dans cette structure minimaliste on trouve Andy Cairns au chant/guitare, Martin Mc Keegan à la basse et Fyfe Ewing à la batterie.

Ce « Troublegum » à la pochette étrange, débute par un punch dans l’estomac avec le terrible « The knives » , court, intense et gavé d’agressivité.

Le format, l’attitude nihiliste, je-m’en-foutiste, le sentiment d’urgence sont punk mais le son lourd et terriblement puissant fait irrémédiablement penser au métal moderne.

« Screamager » qui arrive après l’électrochoc de « The knives » présente un coté plus accessible avec d’excellents refrains immédiatement mémorisables.

C’est ici pour moi que réside la force de Therapy ? Produire une musique très puissante tout en gardant un coté mélodique suffisamment accrocheur pour séduire.

Bourré d’énergie, de riffs et de refrains fantastiques, le disque produit l’effet d’un irrésistible rouleau compresseur aux effets dévastateurs à l'image de « Going nowhere » morceau le plus connu de Therapy ?, celui qui les fit exploser au plus haut niveau et passer sur les média grand public.

A l’époque j’assistais médusé à la diffusion du clip en boucle à 7h du matin sur M6.

« Going nowhere » court, intense et maîtrisé, condense en lui seul en un peu plus de deux minutes tout le talent et le savoir faire du groupe.

Plus rock, mélodique mais néanmoins bien rythmé, « Die laughing » fut également un des plus grands hits de Therapy ? en raison des ses refrains accrocheurs, mais réduire les Irlandais à leurs tubes thermonucléaires, serait une grossière erreur, comme le montre des titres comme « Turn » , rappelant fortement le meilleur d’Alice in Chains ou « Unbeliever » , lent, hypnotique et étrange, assez révélateur du style moins linéaire que le groupe adoptera par la suite.

Avec « Troublegum », Therapy ? signe un coup de maître et sans doute l’un des meilleurs albums de punk rock de l’histoire.

Le niveau des composition est tout bonnement hallucinant, alliant esprit punk, énorme puissance de feu métallique et o divine surprise quelques légères variations rock plus intimistes pour achever de prendre tout le monde à revers.

Il n’y a pratiquement rien à jeter sur ce disque majeur des années 90.

L’amateur de musique complexe, raffinée, d’ambiances tamisées à la texture subtile ne pourra pas aimer cet album qui s’écoute généralement d’une traite sans même prendre le temps de reprendre sa respiration, saoulé que l’on est par les multiples coups de boutoirs de cet orage de feu et de fer que l’on subit en quasi permanence.

« Troublegum » eut un immense impact et le groupe qui semblait avoir trouvé la formule magique du succès éternel, ne fut jamais en mesure de rééditer un exploit de cette trempe, sombrant au fil des années dans un anonymat progressif ce que l’on ne peut au final qu’ardemment regretter.

0 Commentaire

1 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire

Autres productions de Therapy