Lifes Rich Pageant

ajouter les paroles de l'album
ajouter une chronique/commentaire
Ajouter un fichier audio
15/20
Nom du groupe REM
Nom de l'album Lifes Rich Pageant
Type Album
Date de parution 28 Juillet 1986
Labels IRS Records
Style MusicalRock Alternatif
Membres possèdant cet album7

Tracklist

1. Begin the Begin 03:28
2. These Days 03:24
3. Fall on Me 02:50
4. Cuyahoga 04:19
5. Hyena 02:50
6. Underneath the Bunker 01:25
7. The Flowers of Guatemala 03:55
8. I Believe 03:49
9. What If We Give It Away? 03:33
10. Just a Touch 03:00
11. Swan Swan H 02:42
12. Superman 02:52
1993 I.R.S. Vintage Years reissue bonus tracks
13. Tired of Singing Trouble 00:59
14. Rotary Ten 01:58
15. Toys in the Attic 02:26
16. Just a Touch (Live in studio) 02:38
17. Dream (All I Have to Do) 02:38
18. Swan Swan H (Acoustic) 02:41
2011 25th Anniversary Edition reissue bonus tracks (The Athens Demos)
1. Fall On Me 02:50
2. Hyena 02:50
3. March Song ("King of Birds" demo) 03:46
4. These Days 03:36
5. Bad Day 03:26
6. Salsa ("Underneath the Bunker" demo) 01:32
7. Swan Swan H 02:39
8. Flowers of Guatemala 03:29
9. Begin the Begin 03:44
10. Cuyahoga 04:33
11. I Believe 03:37
12. Out of Tune 00:34
13. Jazz ("Rotary Ten" demo) 01:13
14. Theme from Two Steps Onward 04:24
15. Just a Touch 02:31
16. Mystery to Me 02:07
17. Wait 02:10
18. All the Right Friends 03:40
19. Get On Their Way ("What If We Give It Away?" demo) 03:17
Total playing time 38:23

Acheter cet album

 $1.99  52,51 €  26,99 €  £7.30  $30.74  38,90 €  4,14 €
Spirit of Rock est soutenu par ses lecteurs. Quand vous achetez via nos liens commerciaux, le site peut gagner une commission

REM


Chronique @ DHT06

17 Octobre 2017

Des couleurs différentes dans un temps rapproché

Comme REM a habitué son auditoire, jusqu’ici, à annoncer la couleur, on se dit, à l’écoute de la section rythmique lourde de « Begin the Begin », renforcée par la distorsion constante de la guitare rythmique, que « Lifes Rich Pageant » sera l’album de REM le plus proche du hard rock et du heavy metal, sans trop en faire toutefois, dans la mesure où l’on sait aussi que REM prend soin d’éviter la caricature. Il faut entendre par là que si REM avait été un groUpe de metal, il aurait fait franchement du metal. Mais comme ce n’est pas le cas, quand il s’en rapproche, il le fait à sa façon, avec subtilité donc. Il n’en demeure pas moins que cette première impression se confirme à l’écoute du rock rapide et de la voix toujours à la limite du cri de « These Days ». Même « Fall on Me », plus acoustique, conserve un son chargé, plus intense par moments et non dénué de distorsion. « Cuyahoga », par contre, correspond à l’identité générale du groUpe mais, du fait de son relatif dépouillement instrumental, accorde une place plus importante aux chœurs qu’à la distorsion de la guitare. « Hyena », vif comme l’éclair, n’a pas non plus un son hard à proprement parler, ni rien qui y ressemble. L’un de ses traits les plus marquants relève davantage d’une consonance plus appuyée que dans les titres précédents. Quant au bref instrumental « Underneath the Bunker », sa latinité évidente, du coUp, semble contribuer à une atmosphère de western contrastée, narrative, mettant en scène différentes origines ethniques sur une même toile de fond. L’extrême douceur de « The Flowers of Guatemala », du moins pendant les deux premières minutes, plaide en faveur de cette idée de variation sur un même thème. Mais quel thème ? Le thème du groUpe, tout simplement. Conscient de l’homogénéité de ses productions, REM se risque à introduire des couleurs différentes dans un temps rapproché, élan créatif auquel nous invitent également la saveur country et l’harmonica de « I Believe ». « What If We Give It Away », à l’avenant, joue la carte de la clarté ambiante précédant quelques poussées de fièvre. Il faut attendre « Just a Touch » pour retrouver le hard du début. La belle méditation folk de « Swan H » et l’entrain héroïque de « Superman » nous indiquent que, au final, REM n’a pas annoncé la couleur cette fois-ci. Mais, des quatre premiers albums, « Lifes Rich Pageant » demeure quand même le plus rock, et son hétérogénéité, somme toute raisonnable, fonctionne très bien.

D. H. T.

0 Commentaire

0 J'aime

Partager
    Vous devez être membre pour pouvoir ajouter un commentaire